Est-il suffisant d’être anti ? Le cas du nucléaire

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. popovic dit :

    200 ANS DE PAIX MONDIALE ( 200 years of peace on earth)
    rationnement mondial de l’énergie
    Bonjour, voici la présentation vidéo de mon roman « One Way Notes, la transition », tourné à Meung sur Loire (France), en décors naturels:

    http://youtu.be/YuiV9tUWb20 (subtitle)

    A bientôt, Thomas
    ps: merci de faire suivre

  2. Le problème est global; la sortie ne poura être que politique.

    Si l’idée de candidature pour 2012 est utopiste, l’idée d’une action style votation populaire ou autre pour le premier tour des élections est possible.
    Si 20% des personnes qui ne votent pas ou votent blanc nous soutiennent, nous serons le premier parti de France;
    Même si ce n’aura pas de valeur officielle; si nous y arrivons, nous pouvons prouver que les citoyens en ont marre de ce monde mené par quelques oligarques…

    « Réseau Zéro Nucléaire »

    CANDIDATURE INDIGNÉE
    Pas besoin de primaire pour entrer en sixième république !
    L’idée de transformer les prochaines élections présidentielles de 2012 en une loterie populaire afin de désigner par tirage au sort notre candidat(e) est née au sein de l’association Réseau Zéro Nucléaire en réaction à la multiplicité des candidatures individuelles toutes axées sur le cursus ou la personnalité des candidat(e)s plutôt que sur leurs programmes.
    Cette idée est née aussi du triste constat de l’augmentation régulière du score des électeurs du plus grand parti politique français qui est celui des abstentionnistes, lors des importantes élections de proximité, dans lequel sont malheureusement comptabilisés de manière opaque, à cause de la perversité du système électoral actuel, les bulletins blancs injustement déclarés nuls.
    C’est ainsi qu’actuellement, bien que légalement élus, une grande majorité des personnes censées nous représenter n’ont plus aucune légitimité, car ils représentent dans certains cas moins d’un électeur sur dix !
    La Candidature Indignée c’est avant tout la prévalence des idées sur les personnes, c’est aussi dans le cadre de notre cinquième république dévoyée, l’occasion de restaurer librement et fraternellement, l’équité qui fait actuellement cruellement défaut et dont le manque pourrait induire à plus ou moins long terme des situations insurrectionnelles que seuls des êtres amplis de violence et sûrs de leurs forces peuvent souhaiter.
    La république est un royaume où le peuple est souverain, élire un(e) président(e) alors qu’un souverain existe est tout à fait contestable ! L’élection la moins républicaine est devenue pour les oligarques, l’élection ultime, l’échéance finale pour pouvoir imposer les volontés d’une minorité de ploutocrates népotiques à la majorité du reste de la population réduite à l’état de consommateurs captifs. Les oligarques entretiennent et profitent ainsi de ce système pervers en allant jusqu’à le baptiser à tort de « démocratie » !
    Nous pouvons briser de manière non violente et légale ce cercle vicieux en détournant à notre profit les institutions de la cinquième république qui prévoient que le président de la république puisse convoquer une Assemblée Constituante.
    Notre candidat(e) sera désigné(e) par tirage au sort au sein des personnes soutenant notre initiative et désirant participer à cette loterie populaire sous contrôle d’un huissier de justice. Il devra s’engager contractuellement à initier le processus constituant puis à démissionner d’une fonction qui n’aura plus lieu d’être à l’avenir dans le cadre de la constitution de la sixième république.
    Cette nouvelle république devra rendre le crime contre la nature imprescriptible, ainsi que toutes les activités nucléaires anticonstitutionnelles ainsi que la possession et l’usage d’armes de destruction massive ou les opérations militaires hors du territoire national. La sixième république devra en outre instituer la proportionnelle réelle avec comptabilisation des votes blancs pour toutes les élections, l’électeur votant pour des listes défendant un programme précis, aux seins desquelles, en cas de victoire électorale, seront tirés au sort nos représentant(e)s.
    Un bénévolat obligatoire sera institué pour tous les mandats électoraux avec des défraiements plafonnés à deux fois le salaire minimum, et l’impossibilité pour un(e) citoyen(ne) d’exercer deux fois le même mandat. Elle inscrira comme principe constitutionnel la retraite par répartition à 60 ans pour tous, et entre 50 et 55 ans pour les professions pénibles et à risques, ainsi que le droit de vote pour tous les résidents de plus de seize ans.
    Bien sûr toutes ces propositions doivent faire l’objet d’un large débat national sous forme de doléances de tous les citoyens au niveau de tous les secteurs d’activités du pays : éducation, culture, santé, défense, industrie …
    La candidature indignée c’est la vôtre et celle de notre pays la France !

  3. Michel dit :

    Attention à ne pas remplacer une question directement posée par ses « sous-entendus » :
    – est-il suffisant… n’est pas : est-il suffisant de se contenter… »
    – difficile de voir du « nécessaire » comme sous-entendu d’une question qui commence par « est-il suffisant… »

    – Sortir du nucléaire ?
    – oui !
    – quand ?
    – immédiatement !
    – comment ?
    – par un mix énergétique qui comprend renouvelable, sobriété et thermique fossile classique
    – et comment on fait pour (faire) prendre une telle décision ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.