Créons 1000 Vandoncourt : CR

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. guinet dit :

    bonjour
    bravo pour le chauffage collectif, mais dans cette démarche que pensez-vous de la cogénération, électricité et chauffage collectif, à l’échelle d’un village ou d’un quartier dans une ville?
    amitiés

  2. Bonjour,
    Nous sommes le Mouvement Matricien, site numéro 1 sur les sociétés claniques matriarcales, et sur l’analyse structurelle des sociétés patriarcales.
    Nous avons un projet comparable au votre : le Projet Prométhée. Mais il diffère dans la mesure où il n’est pas nécessaire de prendre une mairie pour l’appliquer.
    Il s’agit en premier lieu de créer sous structure associative (loi de 1901) une nouvelle alliance familiale qui surpassera le MARIAGE et le PACS : la Famille Choisie Associative.
    Comme dans le mariage, tous les membres se doivent solidarité mutuelle, et tous les membres peuvent jouir du bien commun indivisible de l’association. Il s’agit donc d’un « mariage » étendu, sans clauses sexuelles (ni devoir conjugal, ni devoir de fidélité : la sexualité relève du domaine privé), et sans limite du nombre de membres.
    Il s’agit d’associer des FCA entre elles en un Clan Choisi Associatif : comme dans le mariage, toutes les familles membres se doivent solidarité, et peuvent jouir du bien commun indivisible du clan.
    Ensuite, des CCA peuvent s’associer en Tribus Choisies Associatives… etc.
    L’indivisibilité de la propriété de l’association est ce qui garanti la solidarité de ses membres. Exemple :
    Une famille peut acheter une maison, un clan un quartier, une tribu un village entier… le tout sous structure associative.
    Chaque niveau étaient un pôle de mutualisation (ex : 20% des revenus de chaque membre), il est possible de faire de la finance sans taux d’intérêt : ainsi on se passe des banques, des retraites, des mutuelles, des assurances…
    Chaque niveau peut aussi constituer un marché local, un Système d’Échange Local, avec sa propre monnaie…
    Le tout est géré selon une constitution tribale démocratique inspirée de la constitution de la Confédération des 6 Nations Iroquoises, source d’inspiration des Pères Fondateurs, pour la Déclaration d’Indépendance des USA (18e siècle), sa constitution, et certaines bases de l’ONU.
    Voilà donc notre page, le protocole juridique est déjà rédigé, qu’en pensez-vous ?
    http://matricien.org/projet-promethee/

  3. pelissier dit :

    Le moteur et la possibilité de votre action a été possible, grâce à une décentralisation à l’échelon le plus petit à savoir le département, et le développement de ce dernier, tournant le dos au pouvoir politique et économique des régions. En effet la région se préoccupe surtout des villes moyennes, et marginalise les petites villes. Ce vide là vous avez su l’investir, en intéressant le plus grand nombre de personnes en relocalisant les décisions et les choix de développement. Bravo et suivre et à multiplier

  4. René Chaboy dit :

    Cette expérience de démocratie directe est certainement ce qu’il faut réaliser mais que fait-on si on ne peut rien faire dans son propre village par manque de motivation des habitants?
    Est ce que des expériences peuvent se faire avec des personnes de différents lieux?

    • feydel joel dit :

      Je pense que la motivation, ça se travaille. Il y a toujours des problèmes de partout sur lesquels s’appuyer. Je pense aussi qu’à l’heure actuelle, les mairies ont des compétences limitées, mais que rien ne nous empêche d’en imaginer plein d’autres pour la suite (par exemple, que les municipalités se retrouvent avec toutes les prérogatives des régions, départements actuels, ce qui leur conférerait un vrai pouvoir. On peut aussi mener des « enquêtes-actions » , à savoir des questionnaires diffusés à la population. Bref, on peut imaginer plein de choses…Je vais à Vandoncourt ce WE, j’en ramènerai sans doute d’autres idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.